Guillaume Cliche-Rivard, prêt pour le «match de prolongation»

Metro Montreal

Metro / Metro Montreal 110 Views 0

Défait lors des élections générales l’automne dernier, Guillaume Cliche-Rivard se présente à nouveau pour Québec solidaire (QS), cette fois dans le cadre de l’élection partielle du 13 mars dans Saint-Henri–Sainte-Anne. Entretien avec celui qui se dit prêt pour «un match de prolongation».

À lire aussi: 11 candidats pour remplacer Dominique Anglade

Logement, coût de la vie, enjeux environnementaux, inclusion; l’avocat en droit de l’immigration preserve les mêmes priorités électorales à son deuxième essai. «On a compris que notre message résonnait sur le terrain», affirme-t-il, en entrevue avec Métro.

Pourtant, QS attribue notamment ses difficultés aux dernières élections à la complexité et au caractère polarisant de ses propositions, en premier lieu l’impôt sur les grandes fortunes – rebaptisé «taxe orange» par François Legault.

«On a toujours à améliorer le message, admet Guillaume Cliche-Rivard. Si on ne le communique pas bien, c’est sûr que c’est notre responsabilité.» Dans tous les cas, contrairement à la dernière campagne, plus personne ne lui parle de «taxe orange», assure-t-il.

Dans le cadre de la partielle, ce sont plutôt les enjeux locaux qui sont au premier plan, poursuit-il. «C’est une lutte QS-PLQ. La query, c’est qui va défendre le plus les intérêts de la circonscription. Tout le monde sait que le gouvernement ne va pas changer.»

Je suis le seul qui habite et qui travaille dans la circonscription […]. C’est necessary pour les gens que les candidats viennent du coin.

Guillaume Cliche-Rivard, candidat de Québec solidaire dans Saint-Henri–Sainte-Anne

Le logement, priorité no 1

Station Place-Saint-Henri, 16h30. Guillaume Cliche-Rivard, accompagné entre autres par la députée solidaire de Verdun Alejandra Zaga Méndez, distribue des tracts électoraux. «Amenez vos amis voter, allez-y en gang!», lance le candidat à une passante. Quelques minutes plus tard, il tente d’en convaincre une autre en lui parlant en espagnol.

«Le gros défi dans une élection partielle, c’est de faire sortir le vote, confie-t-il à Métro. C’est ça qui va faire la différence.» Le taux de participation moyen dans une élection partielle est de 41,44%, estime Élections Québec.

Guillaume Cliche-Rivard distribue des tracts électoraux à la station Place-Saint-Henri Photograph: Nicolas Monet, Métro

«Tout le monde me parle de logement», affirme M. Cliche-Rivard. Québec solidaire n’a pas de baguette magique et ne règlera pas seul la crise du logement, explique-t-il. Toutefois, le parti met plusieurs propositions de l’avant, comme un registre des baux, un moratoire sur les rénovictions, et une procédure plus favorable aux locataires pour la contestation des hausses de loyers.

Le parti promet également d’allouer du financement pour la development de 50& 000 logements, dont 18& 000 à Montréal. «Peu importe la answer que tu mets de l’avant, il faut que tu en construises», remarque-t-il.

Le candidat dénonce également l’inaction du PLQ – qui représente Saint-Henri–Sainte-Anne depuis sa création en 1992 – en matière de logement dans la circonscription, tout en vantant la proactivité de QS sur le sujet. «Ce n’est certainement pas le Parti libéral qui est le parti du logement abordable», résume-t-il.

Projection du vote dans Saint-Henri-Sainte-Anne

Christopher Baenninger, Parti libéral du Québec: 33%

Guillaume Cliche-Rivard, Québec solidaire: 33%

Victor Pelletier, Coalition avenir Québec: 16%

Andréanne Fiola, Parti québécois: 10%

Lucien Koty, Parti conservateur du Québec: four%

Supply: Qc125 (dernière mise à jour au three mars 2023)

Parler positivement d’immigration

Les citoyens de l’arrondissement du Sud-Ouest en ont assez du «message quand même divisif» de la Coalition avenir Québec à l’égard des nouveaux arrivants, lance par ailleurs Guillaume Cliche-Rivard.

L’avocat en droit de l’immigration témoigne de la détresse et des difficultés qu’il observe chez ses shoppers et durant son porte-à-porte. Certains immigrants n’ont pas vu leurs enfants depuis six ou sept ans, tout en en tenant à bout de bras notre système de santé pendant la pandémie, notre manufacturing agricole, et le transport par camion, souligne-t-il.

On a immensément besoin de ces gens-là. Il faut parler positivement de l’apport économique et essentiel qu’ils nous amènent.

Guillaume Cliche-Rivard, candidat de Québec solidaire dans Saint-Henri–Sainte-Anne

Par ailleurs, en octobre dernier, Guillaume Cliche-Richard plaidait devant la Cour suprême du Canada pour la suspension de l’Entente sur les pays tiers surs. Cette entente, qui prévoit qu’un migrant qui tente de faire une demande d’asile au Canada à un poste frontalier sera refoulé vers les États-Unis, pousse les réfugiés à faire leur entrée de façon irrégulière, notamment par le chemin Roxham.

Le candidat solidaire plaide donc pour la suspension unilatérale de l’entente par le Canada, pour que les arrivants puissent faire une demande à un level d’entrée régulier partout à la frontière.& «Ça va alléger la pression sur le Québec, explique-t-il. […] On va pouvoir distribuer uniformément, de manière naturelle, les migrants sur le territoire.»

La fermeture du chemin Roxham ne servira à rien, poursuit-il, puisque les migrants trouveront une various pour entrer irrégulièrement. «Malheureusement, les gens qui sont désespérés, qui ont marché depuis Brasilia, ce n’est pas une clôture de barbelés à Roxham qui va les empêchés de venir demander l’asile au Canada.»

Résultats électoraux dans Saint-HenriSainte-Anne aux élections générales d’octobre 2022

Dominique Anglade, Parti libéral du Québec: 36,15%

Guillaume Cliche-Rivard, Québec solidaire: 27,72%& & & & & &

Nicolas Huard-Isabelle, Coalition avenir Québec: 17,73%& & & & & & & & & &

Julie Daubois, Parti Québécois: eight,27%&

Mischa White, Parti conservateur du Québec: 6,36%

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé du l’actualité de Sud-Ouest.

Comments